Quelles différences entre renting, leasing financier ou opérationnel ?

Signature Team - Julien R
Julien Rotteveel

Achat, leasing ou renting pour indépendant

Lorsque l’on est indépendant, il est commun de devoir se déplacer en voiture chez ses clients, fournisseurs ou partenaires.  Il est donc important de connaître les différences entre le renting,  le leasing professionnel ou financier de votre voiture pour espérer faire de belles économies. Ces deux formes de financement présentent des nombreuses particularités sur le plan comptable. On vous présente ici, leurs différences, leurs avantages et inconvénients. 

 

Qu’est-ce que le leasing financier ? 

 

Le leasing est une forme de crédit par laquelle une société de leasing achète et met à disposition des indépendants en Belgique une voiture. L’entreprise de leasing est le propriétaire juridique mais pas économique. En outre, vous payez le droit d’utiliser le véhicule. Vous êtes responsable de sa gestion et des formalités administratives liées à son utilisation. Le leasing financier est comptabilisé au bilan comptable. Le véhicule peut donc être amorti sur 5 ans.  

 

Vous arrivez à la fin de votre contrat de leasing ? Il est possible de devenir propriétaire de la voiture. Pour l’acheter, vous payez une option d’achat à hauteur de maximum 15% du prix d’achat hors TVA.   

 

 

TVA en leasing financier

Contrairement à l’achat « classique » d’une voiture professionnelle, le paiement de la TVA est réparti sur la durée du leasing. Elle sera donc aussi distribuée sur vos factures mensuelles à la place de la préfinancer. La TVA est cependant toujours récupérable en partie dans la déclaration TVA.  

 

 

Qu’est-ce que le leasing opérationnel ? 

La grande différence entre le leasing financier et opérationnel est que l’entreprise est cette fois la propriétaire juridique et économique de la voiture. La firme de leasing s’occupe de l’achat, des assurances, des taxes, de l’entretien, des réparations, des dépannages et autres. Toutes ces options restent négociables au moment de la signature du contrat. Le contrat de leasing est n’est donc pas considéré comme un investissement et il est impossible d’amortir le véhicule au bilan.  Vous comptabilisez la facture du leasing comme frais. 

 

Il est aussi possible de devenir propriétaire de la voiture à la fin du contrat. Il faudra payer une option d’achat à hauteur de maximum 15% du prix d’achat hors TVA. Généralement, on prend en compte la valeur marchande actuelle, le contexte économique ainsi que le nombre de kilomètres au compteur. 

 

 

TVA en leasing opérationnel

Lors d’un leasing opérationnel, le paiement de la TVA est aussi réparti sur la durée du leasing. La TVA sera donc aussi distribuée sur vos factures mensuelles à la place de la préfinancer. La TVA est également récupérable dans la déclaration TVA.  

 

 

Comment est établie la facture mensuelle ? 

Dans le cas du leasing opérationnel, le montant de votre facture ne dépend pas des options que vous avez choisies. En tout cas, pas uniquement. Le prix est fixé en fonction de la durée du contrat (généralement 4 ou 5 ans) et le nombre de kilomètres prévus au contrat. Pendant la durée du contrat, la société de leasing vous tient informé de l’état du véhicule et des entretiens nécessaires. Vous pouvez garder un œil sur les coûts variables et éviter les mauvaises surprises.

 

Qu’est-ce que le renting ? 

Comme le renting est de la location, vous n’êtes pas propriétaire du véhicule et donc ce n’est pas un investissement. La voiture ne doit en aucun cas être inscrite au bilan de entreprise. Cela engendre qu’elle n’a pas d’impact sur le taux d’endettement. Les factures périodiques sont donc immédiatement considérées comme des charges, des dépenses liées à votre activité. Il n’y a pas d’amortissement dans ce cas et la charge de la location est déduite directement. 

 

Il est potentiellement possible de racheter le véhicule via une option d’achat en fonction de votre contrat.  Au terme du contrat, l’option d’achat est de minimum 16%

 

 

TVA en renting

En ce qui concerne la déductibilité, le renting est similaire au leasing. La TVA est répartie mensuellement et une partie est récupérable dans votre déclaration TVA. La déduction de la voiture est limitée car elle est considérée comme un véhicule à usage mixte et donc plusieurs traitements de déduction de la TVA sont possibles.  

Vous optez pour l’achat de votre voiture pro ? 

L’achat d’une voiture dans le cadre d’une activité professionnelle est compté comme un investissement. Cet achat est donc amorti sur une durée de vie économique. L’Administration fiscale ne tolère en général pas de période amortissable en dessous de 5 ans pour une voiture neuve. Elle ne tolère pas non plus de période amortissable en dessous de 3 ans pour une voiture d’occasion. 

 

Un autre avantage de l’achat est que c’est souvent l’option la moins chère. La liberté de pouvoir choisir son assureur ou son garagiste et d’éviter les options intégrées aux offres de leasing et renting relatives au carburant et aux taxes peut vous faire économiser une somme d’argent considérable.  

 

La TVA, à hauteur de 21%, pourra être récupérée en partie dans la déclaration périodique TVA et le solde sera lui amorti avec la voiture. Il faut également noter que pour une vente, la plus-value est imposable et une moins-value est déductible.  

 

💡 La TVA est déductible à 50% maximum pour les trois différents régimes.  

 

Renting, leasing ou achat : lequel choisir ?  

 

Tableau financement différences renting leasing voiture

La TVA proportionnelle à l’usage

Si vous optez pour un leasing professionnel ou un renting professionnel, le gros avantage est que la TVA est diluée dans le temps et proportionnelle à votre usage. En effet, la société de leasing vers le montant intégral (TVA comprise) au fournisseur. Vous bénéficiez donc d’un préfinancement gratuit de la TVA. Contrairement à l’achat comptant ou avec un financement traditionnel, où la TVA doit être payée immédiatement lors de l’achat et ne peut être récupérée qu’à moitié après un certain temps.  

 

 

Amortissable ou non ?

Il y a aussi des différences comptables concernant la propriété du véhicule. Si vous achetez ou si vous utilisez un leasing financier pour votre voiture de société alors celle-ci est incluse dans le bilan et doit être amortie chaque année. Si, au contraire, vous utilisez le renting ou le leasing opérationnel pour votre véhicule professionnel alors le financement est considéré comme un frais et n’est pas amortissable ni dans le bilan.  

 

 

Quelle situation est plus avantageuse pour vous ?

Tout dépend de votre situation actuelle vis-à-vis de votre trésorerie et de votre temps, la règle générale est la suivante :

 

Si votre vision est long terme et si vous avez la capacité de bloquer un large montant de trésorerie pour plusieurs années, l’achat est la meilleure option. C’est la solution la moins chère. Nous vous conseillerons alors de vous orienter vers un véhicule électrique ou hybride le plus récent possible en prévision des mesures à venir.  

 

Si vous désirez changer régulièrement de véhicule et que vous avez besoin de votre trésorerie actuelle pour de futurs projets d’investissements alors le renting est ce qu’il vous faut.  

 

Le leasing professionnel en Belgique est un bon compromis entre des deux options, c’est une option moyen terme. Dans le contexte actuel, nous aurions tendance à ne pas le recommander. Avec les changements très fréquents de la déductibilité des voitures électriques et hybrides et leurs innovations s’amplifiants d’année en année, le renting semble est plus optimal pour le financement de votre véhicule.

 

Encore une question ?

Si vous n’avez pas trouvé de réponse à votre question, n’hésitez pas à visiter notre centre d’aideà nous contacter sur notre adresse électronique [email protected] ou via le chat. 

Signature Team - Julien R
Julien Rotteveel
Partagez cet article sur les réseaux