Indépendant Complémentaire : Quel Revenu Maximum ?

Lionel, fondateur
par Lionel ROSU

Dans cet article, nos experts comptables vous expliquent quel est le plafond de revenus d’un indépendant complémentaire en Belgique, et quelles sont les taxes à payer avec ce statut.

 

Quel est le plafond de revenus d’un indépendant complémentaire ?

👉 En Belgique, il n’y a pas de limite de revenus que vous pouvez gagner grâce à votre activité complémentaire.

Cependant, ce statut entraîne plusieurs obligations qui auront un impact sur vos revenus.

Ces obligations comprennent :

  1. le paiement des cotisations sociales
  2. la collecte et le reversement de la TVA
  3. le paiement de l’impôt sur le revenu

 

Comment payer le moins de taxes possible ?

Les indépendants complémentaires ont l’avantage d’avoir des cotisations sociales réduites lorsque leurs revenus sont faibles.

💡 Contrairement aux indépendants à titre principal, qui doivent payer des cotisations sociales même s’ils ne génèrent pas le moindre revenu, les indépendants complémentaires ne doivent rien payer jusqu’à 1815 € de revenus.

Ensuite, ils paient une cotisation réduite jusqu’à un revenu de 16 409 €.

Au-delà de 16 409 € de revenu, ils paient les mêmes cotisations sociales que les indépendants classiques.

Voici un tableau récapitulatif des cotisations sociales à payer pour un indépendant à titre principal ou complémentaire :

RevenusIndépendant principalIndépendant complémentaire
0 à 1.815€3.500,12€0€
1.815 à 16.409€3.500,12€20,5%
16.409 à 70.857€20,5%20,5%
70.858 à 104.422€14,16%14,16%

 

Quels sont les avantages à être indépendant complémentaire ?

Voici les principaux avantages à être indépendant complémentaire :

  1. Les cotisations sociales sont moins élevées
  2. Peu de risques, idéal pour tester une idée en conservant la sécurité d’un emploi stable et de sa pension
  3. Possibilité de déduire certains frais pour réduire votre impôt
  4. Si votre chiffre d’affaires est inférieur à 25 000 €, vous pouvez bénéficier de la franchise de TVA, ce qui simplifie la gestion de votre activité

 

Comment devenir indépendant complémentaire ?

Voici les conditions pour se lancer comme indépendant complémentaire en Belgique :

  1. Avoir une activité principale comme employé avec minimum 50% du nombre d’heures d’un emploi à temps-plein (souvent cela correspond à 19h par semaine minimum) ou comme pensionné
  2. Ne pas être lié par un contrat de travail avec l’activité indépendante
  3. L’activité envisagée doit être bien scindée de l’activité d’employé
  4. S’affilier à une caisse d’assurances sociales pour indépendants
  5. Avoir la capacité de gestion. Certaines activités nécessitent même des accès professionnels spécifiques
  6. Demander un numéro d’entreprise à la BCE. Cette étape se fait en même temps que l’affiliation à la caisse d’assurances sociales

 

Conclusion

En conclusion, le statut d’indépendant complémentaire est très intéressant pour ceux qui souhaitent lancer une activité à côté de leur emploi principal.

Les cotisations sociales sont avantageuses, les risques sont faibles, et les obligations administratives ne sont pas très lourdes.

👉 Si vous souhaitez plus de conseils pour lancer ou optimiser votre activité d’indépendant complémentaire, n’hésitez pas à contacter nos experts comptables. 😀

Partager l'article
Lionel, fondateur
par Lionel ROSU
Expert comptable et CEO