Plan Comptable Belge (PCMN) : Téléchargement et Guide

Lionel, fondateur
par Lionel ROSU

Dans cet article, nos experts comptables explorent les particularités du plan comptable belge ainsi que son objectif.

 

Télécharger le plan comptable des entreprises en PDF

Cliquez ici pour télécharger le Plan comptable minimum normalisé (PCMN) 📄

 

Qu’est-ce que le PCMN ?

En Belgique, les entreprises sont tenues de respecter certaines normes comptables lors de la tenue de leur comptabilité. Ces normes sont structurées autour du Plan Comptable Minimum Normalisé, communément appelé PCMN.

 

👉 Concrètement, le Plan Comptable Minimum Normalisé (PCMN) est une liste numérotée et structurée de tous les comptes possibles qu’une entreprise peut utiliser pour enregistrer ses opérations comptables.

 

💡 Le PCMN est une norme obligatoire pour toute entreprise soumise à une comptabilité complète. Les indépendants en personnes physiques sont soumis à une comptabilité simplifiée et n’ont pas l’obligation de suivre le PCMN. Dans la pratique, le PCMN reste le cadre de référence pour tout expert-comptable en Belgique.

 

À quoi sert le PCMN en pratique ?

L’objectif du PCMN est de garantir la cohérence et la transparence dans la comptabilité des entreprises. En suivant le PCMN, les entreprises facilitent la communication de leurs comptes vers leurs clients, investisseurs, prêteurs, etc. Les informations financières peuvent être facilement comparées et analysées.

 

💡 Pourquoi “Minimum” ? Il s’agit simplement du détail minimum à respecter dans la présentation de ses comptes.

 

💡 Pourquoi “Normalisé” ? Car il représente la norme que chaque entreprise doit suivre.

 

Les classes du PCMN

Le PCMN est organisé en différentes classes numérotées de 0 à 7, chacune représentant un type différent de compte. 

 

Les classes de 1 à 5 sont les classes spécifiques du bilan :

  • Classe 1 : Comptes de capitaux propres, provisions pour risques et charges et dettes à plus d’un an
  • Classe 2 : Frais d’établissement, actifs immobilisés et créances à plus d’un an
  • Classe 3 : Stocks et commandes en cours d’exécution
  • Classe 4 : Créances et dettes à un an au plus
  • Classe 5 : Placements de trésorerie et valeurs disponibles

 

💡 Le bilan est une photographie de la situation financière d’une entreprise à un moment donné. Il montre ce que l’entreprise possède (ses actifs), ce qu’elle doit (ses passifs). Plus la classe augmente, plus l’actif est liquide et le passif exigible. Plus la classe diminue, plus l’actif devient immobile et le passif peu exigible.

 

Exemple 1 : les fonds propres situés en classe 1 sont très peu exigibles. C’est l’argent qui appartient aux actionnaires, qui sont les derniers à pouvoir exiger de récupérer leur argent. Contrairement à une dette salariale qui sera en classe 4.

 

Exemple 2 : un bâtiment situé en classe 2 est moins liquide qu’un compte bancaire situé en classe 5. L’argent ne peut pas être rendu disponible du jour au lendemain. 

 

Les classes 6 et 7 sont les classes spécifiques du compte de résultat :

  • Classe 6 : Charges
  • Classe 7 : Produits

 

Le compte de résultat indique le résultat de l’activité sur une période comptable d’un an. Il indique concrètement ce que l’entreprise a gagné (produits) et dépensé (charges). Le résultat est reporté dans le bilan au niveau des fonds propres.

 

Exemple d’inscription dans un compte comptable

Imaginons l’entreprise belge ChocolatNoir spécialisée dans la production de chocolat. L’entreprise achète une nouvelle machine pour 50.000 €. 

 

Étape 1 : choix du compte

L’achat d’une machine est un actif immobilisé en classe 2. Le compte sera le compte “230000 Installations, machines et outillage”. 

 

Étape 2 : enregistrement de la facture

  • Débit de 50.000 € du compte 230000. L’entreprise augmente son actif immobilisé
  • Crédit de 50.000 € du compte 440000 Fournisseur ABC. Une dette subsiste alors vers ce fournisseur

 

Étape 3 : paiement de la facture

  • Débit de 50.000 € du compte 440000 Fournisseur ABC. Le compte du fournisseur est alors soldé.
  • Crédit du compte en banque 550000 qui diminue de 50.000 €

 

Conclusion

Le Plan Comptable Minimum Normalisé ou PCMN est un outil essentiel pour la comptabilité en Belgique. Il assure une cohérence dans les informations financières et rend les comptes des entreprises analysables. 

👉 BILLY a également simplifié le plan comptable pour le rendre plus lisible pour les indépendants. Découvrez notre liste des catégories comptables pour les comptes de classes 6 et 7 (dépenses et revenus). Chaque catégorie a des exemples pour faciliter la compréhension de ce qui entre ou non dedans. Vous voyez également le comportement fiscal (taxation si revenu, déductibilité si dépense) ainsi que la récupération TVA, ce qui s’avère très utile : “Tiens, à quelle hauteur un cadeau client est-il déductible ? La TVA sur un frais de restaurant est-elle récupérable ?” 🤓

👉 Si vous souhaitez plus de conseils pour vous lancer en tant qu’indépendant ou pour préparer votre plan comptable, n’hésitez pas à contacter nos experts comptables. 😀

 

 

Partager l'article
Lionel, fondateur
par Lionel ROSU
Expert comptable et CEO