Avocat : frais réels ou frais forfaitaires ?

Juliette
Juliette

Vous avez déjà entendu parler de frais réels ou de frais forfaitaires ? BILLY vous explique comment ça fonctionne et surtout comment cela vous permet d’optimiser fiscalement votre activité. Allez, c’est parti ! 🚀 

En tant qu’avocat indépendant ou stagiaire avocat, vous pouvez choisir entre les frais professionnels forfaitaires ou les frais professionnels réels, mais quelle est la différence et que choisir ? 

 

Le système de frais professionnel forfaitaire

Aussi appelé le « forfait légal », ce système couvre tous les frais professionnels. L’avantage ici est que vous ne devez pas prouver ces frais avec des pièces justificatives. Tout le monde a droit à cette déduction de frais forfaitaires. Voici comment il est calculé :  

Les frais professionnels forfaitaires sont limités à 4.920 euros (exercice 2022, revenus 2021). (Exercice 2023, revenus 2022: 5.040 euros). 

 

Comment fonctionne le système de frais réels ? 

Quelle que soit votre profession, vous pouvez toujours choisir de déduire vos frais professionnels réels. Vous devez cependant prouver la réalité de ces frais et apporter la preuve que vous les avez payés vous-même (facture, preuve d’achat, …)  

Cela est intéressant uniquement si vos frais réels sont plus importants que le système avec forfait.  

Cependant, depuis 2011, un accord entre l’administration fiscale et l’Ordre des barreaux de Belgique a été conclu. Les avocats peuvent désormais cumuler les frais réels et un forfait de frais spécifique aux avocats reprenant différents éléments.  

 

Quels sont les frais professionnels visés par l’accord ? 

1- Frais de représentation et frais divers 

Restaurants, réceptions, cadeaux d’affaires, mondanités, obligations professionnelles, produits d’entretien des locaux professionnels, les différents frais de bureaux, etc.. ). Découvrez notre guide sur les frais de représentation 

 

2- Frais de voyage et de congrès à l’étranger

Attention, par frais de voyage, on parle bien entendu de frais professionnels liés à votre activité d’avocat, pas de vos prochaines vacances en famille..  

Voici comment il est calculé : 

Les tranches se calculent sur le montant brut des honoraires avant déduction des sommes payées à des confrères ou collaborateurs et des frais professionnels de toute nature. Le montant s’élève à maximum 2070€ qui peut, selon certaines conditions, être majoré. 

 

Quelles sont les conditions pour bénéficier de ce forfait de frais ?  

 

1 – Les frais sont applicables aux personnes physiques, ils ne peuvent donc pas être pris en charge dans la comptabilité du cabinet pour lequel vous travaillez.  

2- Vous devez exercer dans des conditions telles qu’on puisse considérer que vous êtes amené à supporter ces frais 

3 – L’utilisation des forfaits ne peut être cumulée avec la déduction des frais des mêmes catégories qui seraient justifiés par des documents probants. (on ne comptabilise pas une même facture en frais réel et en frais forfaitaire 😉 ) 

 

Comment savoir lequel choisir ? 

Rien de plus simple, votre conseiller et comptable BILLY s’occupe une fois de plus de tout. Il compare les deux options et choisira pour vous la plus rentable, afin d’optimiser au mieux votre situation financière.  

 

Avec BILLY, garder l’esprit tranquille, faites confiance à notre équipe d’experts. 🚀 

Juliette
Juliette
Partagez cet article sur les réseaux